La Ville de Kankan est la deuxième ville de la République de Guinée, après la capitale Conakry, et la plus grande pour en terme de surface. Elle est située en Haute-Guinée sur le fleuve Milo. Elle est capitale de la région de Kankan et chef-lieu de la préfecture de Kankan.

Considérée comme le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest, la république de Guinée peine à fournir de l’eau potable à sa population. La demande en eau de la ville de Kankan est nettement supérieure à la ressource disponible qu’est le Fleuve Milo qui de nos jours est envahi par les riverains et souffre d’un énorme ensablement, ce phénomène dépend de causes naturelles et climatiques, mais aussi aggravé par l’activité humaine.
A Kankan, la disponibilité des ressources en eau est soumise à de graves problèmes de gestion avec des conséquences importantes pour les populations. La plupart des puits tarissent pendant la saison sèche, et où la fourniture régulière de l’eau à partir de la rivière Milo n’est pas assurée dans tous les quartiers de la ville. Dans plusieurs villes de la préfecture de Kankan, les citoyens parcourent parfois de longues distances pour chercher cette denrée.
Concernant la production et la déserte en eau, de janvier à Octobre 2018 la Société des Eaux de Guinée (SEG) de Kankanoffre un volume d’eau de 3 913m3/J qu’est inférieur à la demande de ses abonnés actifs qui sont 2869 sur 3756 abonnés (Soit 887 abonnées inactifs)

Afin de donner accès à l’eau potable aux populations vivant dans les zones rurales de la région de Kankan, la société KWA, société opérant sur le continent africain dans le domaine de la production et le traitement de l’eau, a présenté sa solution des « Unités mobiles d’alimentation en eau potable en milieu rural » à son excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé ainsi qu’au directeur de la SEG Monsieur Ousmane Sylla qui l’ont validé.

En effet, la Société des Eaux de Guinée, SEG fait des efforts importants et notables pour fournir l’approvisionnement en eau potable les populations urbaines et rurales. Malheureusement, le rythme de croissance démographique ne permet pas d’équiper tous les quartiers, y compris la région de Kankan et il existe des retards dans leur équipement.

Dans le souci d’améliorer la capacité de production d’eau potable dans la région de Kankan, la Société des Eaux de Guinée (SEG), a approuvé le projet de KWA.
Un bon de commande de deux unités mobiles d’alimentation en eau potable a été lancé par la SEG auprès de la société « Kontiental Water Africa ».

Ce projet apportera non seulement une amélioration significative des conditions de vie de base des populations des zones concernées et contribue à la lutte au quotidien contre les maladies et les épidémies, particulièrement dans le contexte d’après Ebola.