Microcentrale de production
et de traitement d’eau (MCP)

testing

  • • Production de 2500 à 5600 m3/j
  • • Rapidité d’installation
  • • Autonomie énergétique
  • • Gestion à distance via GPAO
  • • Distribution en réseau ou vers fontaines

Autres images 3D

La mise en place des micro-centrales de production et de traitement d’eau (MCP) permet un accès à l’eau potable dans des délais optimaux avec une gestion par GPAO à distance. Pour les zones urbaines ainsi que rurales, cette solution de centrales conteneurisées a la possibilité de répondre aux besoins en eau potable soit par injection en réseau d’alimentation existant, soit par les bornes fontaines ou encore par le biais de camions citernes pour les zones éloignées.

KWA intervient dès l’identification des zones à déficits critiques jusqu’à l’installation et l’exploitation des MCP en passant par les explorations et le forage.

1. Forage
Le principe est de capter et de pomper l’eau souterraine à travers un forage vertical pour alimenter un réseau. La première étape est de détecter l’eau avec les personnes habilitées : hydrogéologue ou sourcier. L’implantation du forage est très importante, pour optimiser le débit. Nous réalisons des forages de reconnaissance. Si les débits sont suffisants, nous transformons en forage d’exploitation, c’est-à-dire qu’il est équipé de tubage PVC, inox ou acier, de gravillon massif filtrant si nécessaire et d’une cimentation de l’espace annulaire de la partie haute pour éviter les infiltrations des eaux de surface et la pollution des eaux souterraines.
Pompe de forage immergée: De 1 à 60 m3/h. 3 », 4 » et 6 »monophasée (avec condensateur de démarrage) ou triphasée. La pompe de forage a été conçue pour aller puiser l’eau dans les puits et forage. En effet, rappelons que la pompe de surface ne peut excéder 8 mètres d’aspiration.


La foreuse T60 d’Atlas Copco, équipement de forage de KWA

2. Pompage et Traitement
Nous vous proposons des stations de pompage préassemblées prêtes à être installées qui répondront à vos besoins spécifiques. Nos modèles sont conçus en fonction de l’utilisation requise et incluent le réservoir, les pompes, le panneau de contrôle et les accessoires. Nos stations de pompage sont assemblées dans un réservoir fabriqué en polyéthylène, en fibre de verre ou en béton qui assure une étanchéité constante et élimine les risques d’infiltration et d’exfiltration.
• Un système polyvalent
• Une station complète et préassemblée en container
• Manipulation facile, robuste et durable
• Installation simple
• Accès sécurisé
• Performance accrue
Le traitement d’une eau brute dépend de sa qualité, laquelle est fonction de son origine et peut varier dans le temps. L’eau à traiter doit donc être en permanence analysée car il est primordial d’ajuster le traitement d’une eau à sa composition et, si nécessaire, de le moduler dans le temps en fonction de la variation observée de ses divers composants. Le traitement classique et complet d’une eau s’effectue en plusieurs étapes dont certaines ne sont pas nécessaires aux eaux les plus propres.
• L’oxydation
• La clarification
• La désinfection
• L’ultrafiltration
• La nanofiltration


Principe de fonctionnement de e la MCP KWA

Energie
Les stations seront branchées au réseau national d’électricité mais équipée aussi d’un groupe électrogène de secours. Il permettra le bon fonctionnement en cas de coupure sans interrompre la production d’eau grâce au système inverter intégré. L’autonomie sera différente d’un site à l’autre et dépendra de l’emplacement (zone rurale ou zone urbaine) et de la capacité de la station en question.
Nos groupes seront de type HEAVY DUTY, sécurisé, insonorisé et avec une réserve fuel optimale (avec bac de rétention inclus) afin de réduire les alimentations par les camions citernes de carburant.

3. RAU (Réseau d’Alimentation Urbain)
L’évolution démographique, l’expansion industrielle et économique créent souvent des difficultés en alimentation en eau.
De nombreuses cités urbaines ne parviennent plus à optimiser leurs réserves et ressources en eau. Par conséquent, les sociétés d’exploitation se retrouvent dans des positions difficiles, des pénuries
et coupures qui sont régulières.
Afin de contrer ces problématiques de nombreuses solutions existent : Les barrages, la rétention, le captage… La solution la plus utilisée étant les barrages et la rétention, ces techniques demandent des investissements importants et elles sont lentes à mettre en place (plusieurs années).
KWA propose des solutions alternatives et propices aux aménagements urbains et qui répondent aux besoins immédiats par la mise en place de RAU avec des MCPr/f d’optimisation des réseaux avec apport d’eau par captage sur nappe phréatique (technique du forage et pompage).
Les techniques KWA avec l’installation d’un RAU permettent d’optimiser le réseau existant notamment avec une gestion en GPAO permettant le contrôle du pompage, la gestion des ressources, la distribution et la répartition des risques.
Le RAU fournit au réseau urbain d’adduction le complément nécessaire afin de régulariser son besoin en mètre cube journalier.

Le principe se nomme MCPr/f (Micro-centrale de Pompage – Réseau ou Fontaine).
Les MCPr se couplent sur le réseau existant d’adduction, les MCPf sont autonomes, indépendantes
et fournissent en direct les besoin aux consommateurs les plus proches.
Les MCPr/f fonctionnent sur plusieurs critères :
• Indépendance pompage et énergétique
• Multiplication des micro-centrales sur quadrillage géographique
• Gestion complète par une CGC (Centrale de Gestion et de Contrôle) optimisant la localisation,
Les apports en cubage d’eau en fonction des besoins et échanges d’informations afin de sécuriser le RAU.
La méthodologie consiste à générer et produire de multi-pompages délocalisés reliés en GPAO, géré par une CGC, permettant de répondre au besoin urbain, et d’intervenir instantanément sur le réseau pour augmenter ou diminuer les provisions.
Les multi-groupes de pompage fonctionnent par géolocalisation et analyse de besoins.
Une étude préliminaire permet de détecter :
• Les besoins globaux déterminés par les SNE (Société Nationale des Eaux)
• Analyse des plans de recollement et plans réseaux
• La démographie et évolution sur 25 ans, avec courbe de croissance pour identifier
les besoins futurs
• L’expansion urbaine et fréquentation géographique, mouvement des masses des populations
• Hydrologie et cartographie des sols calcaires relevant les ressources
• La croissance et évolution industrielle, associée au grand projet pour interpréter
les besoins à venir
• Les courbes et morphologie foncières des TN (Terrain Naturel) pour analyser les réseaux gravitaires et les évacuations des pertes.
Ces informations, études et analyses nous permettent de répondre aux besoins de toute cité urbaine et d’apporter la solution adéquate efficace.

Une fois définies, nous installons autant de MCPr/f nécessaires que l’étude le retranscrit, et les relions ensemble en GPAO à la CGC. Celle-ci gère, régularise, planifie, optimise les apports en cubage sur le réseau en fonction des demandes de la SNE, ainsi qu’en fonction des indices type, pic de consommation, coupure, intervention technique sur réseau d’adduction, développement social, industriel ….
La CGC est reliée en permanence à la société des eaux (SEG) afin de l’informer des courbes de production en temps réel, de lui permettre de répondre à un besoin, analyse ou demande d’intervention diverse. Les échanges d’information se font par le biais de la GPAO.


Principe de fonctionnement des MCP KWA connectées pour former un RAU